Soupe crémeuse du Trentin à l’orge perlé et au speck : orzetto alla trentina

Voici une recette de soupe à base d’orge perlé, de la région où a grandi mon mari. Evidemment, il y a du speck dedans. C’est une spécialité du Trentin Haut Adige, une charcuterie de porc fumée au goût exquis vraiment typique. Ca sent les Dolomites quoi, c’est tout !

Cette soupe a une consistance délicieusement crémeuse grâce à l’amidon de l’orge libérée dans le potage et s’appelle orzetto alla trentina (orzo signifie orge en italien). A ne pas confondre avec orzotto, qui est un risotto à l’orge perlé. Cette soupe est terriblement gourmande avec ces petits morceaux de légumes, de charcuterie fumée et de fromage. Ca permet de ne pas jeter les croûtes de parmesan et d’utiliser les entames de speck un peu moins nobles à servir telles quelles. C’est une super recette zéro déchet !

Et puis bon, l’hiver ça tient au corps, ça réchauffe et ça fait du bien. Encore une recette à classer dans votre rubrique cocooning, hygge et comfort food 😉

Orzotto alla trentina

Pour 5 à 6 assiettes creuses :

  • 2 carottes
  • 1 branche de céleri
  • 2 pommes de terre
  • 1 oignon
  • 30 à 50 g de speck ou de lard fumé
  • 100 g orge perlé
  • 80 g croûte de parmesan (on ne jette rien !)
  • Du persil
  • Huile d’olive vierge extra

Découper le speck et les légumes en brunoise.

Faire revenir le speck dans une grande casserole avec un filet d’huile d’olive.

Ajouter ensuite l’oignon haché et laisser dorer quelques minutes. Puis ajouter la brunoise de carottes, céleri et pommes de terre. De même, laisser dorer encore quelques minutes et laisser les arômes se concentrer.

Calculer le volume que représente l’orge perlé à l’aide d’un verre doseur, puis porter à ébullition 4 fois ce volume d’eau.

Ensuite, ajouter encore un peu d’huile d’olive et l’orge perlé. Laisser rissoler un peu comme on le ferait pour un risotto.

Ajouter les 4 volumes d’eau bouillante dans la casserole. Et laisser frémir.

Ajouter les croûtes de parmesan découpées en dés, remuer et saler à votre convenance.

Laisser mijoter pendant 45 minutes à 1 heure, jusqu’à ce que l’orge perlé soit cuit. Bien entendu, si l’évaporation est trop importante, ne pas hésiter à ajouter de l’eau en cours de cuisson. La soupe doit avoir une consistance crémeuse mais pas trop épaisse. Penser à remuer régulièrement pour éviter que la soupe n’attache au fond de la casserole.

En fin de cuisson, ajouter le persil haché. Servir le tout dans des assiettes creuses avec un filet d’huile d’olive vierge extra crue et un tour de moulin à poivre.

Bien entendu, cette soupe à l’orge perlé gagne en saveurs lorsqu’elle est réchauffée le lendemain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *