Canederli aux épinards et au fromage de montagne

Je vous présente ici une recette italienne qui sent bon l’hiver et la montagne. Les canederli sont une spécialité du Sud du Tyrol, la région du Trentin-Haut-Adige, à la frontière avec l’Autriche.

En Autriche, on les appelle les knödel. Les canederli sont une sorte de gros gnocchi à base de pain dur. Et comme toute spécialité régionale qui se respecte, il y a autant de recettes que de familles ! On trouve des canederli végétariens (épinards, champignons) ou à base de viande, de speck notamment, une charcuterie fumée typique de la région.

La recette de tradition familiale que je vous propose là est une version végétarienne à base d’épinards et de fromages de la région : spressa et asiago. Mais n’importe quelle tomme de montagne (de vache ou de brebis), peut tout à fait être utilisée. Personnellement, j’utilise de la tomme de Savoie et de la tomme des Pyrénées à part égale.

Les canederli constituent un plat copieux et réconfortant pour l’hiver, moelleux et garni de fromage fondu. C’est un vrai régal à déguster en famille ou entre amis, surtout pour les mordus de fromage de montagne.

Rien de tel pour utiliser des restes de pain dur et de fromage. Faites-en une grande quantité, puis congelez-les. Vous n’aurez plus qu’à les plonger directement dans une eau bouillante salée pendant une dizaine de minutes, puis à les napper de beurre, sauge et parmesan râpé.

 

Préparation : 45 min

Cuisson : 5 min

 

Pour 15 canederli environ, soit 5 à 7 personnes

  • 1/2 oignon
  • 500 g d’épinards frais
  • l’équivalent d’une baguette de vieux pain
  • 1/2 litre de lait
  • 1 noix de beurre
  • 100 g parmesan
  • 150 g farine
  • 300 g tomme (Savoie, Pyrénées…)

 

Au moment de servir :

  • Du beurre
  • Des feuilles de sauge
  • Du parmesan

 

Couper le pain dur en petits morceaux dans un grand bol et laisser ramollir dans le lait.

Remuer régulièrement avec les mains pour que toutes les faces du pain trempent dans le lait. Ajouter du lait si besoin jusqu’à ce que le pain soit totalement ramolli.

Laver et égoutter les épinards. Puis faire fondre dans une casserole avec un peu de beurre, jusqu’à évaporation de l’eau rendue par les épinards.

Laisser refroidir puis essorer avec les mains pour en faire sortir l’eau restante.

Eplucher et hacher finement le demi-oignon. Faire revenir dans une poêle avec une grosse noix de beurre, puis ajouter les épinards. Saler et poivrer.

Laisser refroidir, puis hacher grossièrement le mélange épinards-oignons à l’aide d’un gros couteau.

Lorsque le pain est bien ramolli, essorer avec les mains pour en retirer l’excès de lait.

Placer le pain dans un grand bol, puis ajouter les épinards, le parmesan, la farine et la tomme coupée en brunoise. Mélanger le tout.

Former des boules de la taille d’une balle de tennis puis les rouler dans la farine.

Cuire les canederli dans une grande casserole d’eau bouillante salée. Comme les gnocchi, ils sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface (compter 3 à 5 minutes de cuisson environ). Il suffit ensuite de les sortir de l’eau à l’aide d’une écumoire.

Pendant que les canederli cuisent, faire fondre du beurre dans une casserole : compter une grosse noix par personne.

Lorsque le beurre est fondu, ajouter des feuilles de sauge (4 à 5 feuilles par personne). Lorsque les feuilles sont bien croustillantes, verser le beurre fondu et la sauge sur les canederli, placés dans des assiettes creuses.

Râper 10 g de parmesan sur chaque assiette et servir aussitôt !

Il faut compter 2 à 3 canederli par personne selon l’appétit des convives.

Un commentaire sur la recette “Canederli aux épinards et au fromage de montagne

  1. Pingback : Les culurgiones de Lilly, ravioli sardes à la menthe - Mangez-Moi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *